Le blog de grand-Pierre

Infos - états d’âme - le Vigan en Cévennes méridionales (Gard)...

Accueil > Construction d’un canot en bois > Mornet à Saint Ferréol pour l’expo "Barque de poste"

Mornet à Saint Ferréol pour l’expo "Barque de poste"

samedi 3 juillet 2010, par grand-Pierre

Robert Mornet, le constructeur d’une réplique des barques de poste qui naviguaient jadis sur le canal du Midi, invité d’honneur de l’exposition de Saint Ferréol.

Ce 29 juin au musée du canal du Midi, situé en bordure du lac de Saint Ferréol avait lieu l’inauguration de l’exposition sur la barque de poste.

Ce moyen de transport ancien, lié au canal, perdura de 1681 à 1858 et les passagers mettaient alors quatre jours pour aller de Toulouse à Agde.

Une quarantaine de ces coches d’eau, se relayant d’écluse en écluse, transportaient jusqu’à cent mille passagers par an.

Mais outre les hommes, ils véhiculaient également les idées et comptèrent comme un réseau important d’échanges culturels et politiques.

Nous fumes accueillis par madame Dominique Salomon, charmante vice-présidente du Conseil Régional Midi-Pyrénées ainsi que par le sénateur-maire de Revel, monsieur Alain Chatillon.

Après la visite de l’exposition "Barque de poste" et les discours de présentation, un gendarme du 18ème siècle procéda au filtrage des passagers virtuels. Il découvrit une corde dans le sac d’une dame et lui interdit l’accès car la femme du bourreau et sa corde n’avait pas droit de cité sur les barques à cette époque.

Puis au son des hautbois nous descendîmes pour un petit tour des magnifiques Jardins du Canal du Midi situés en contrebas de la gigantesque réserve d’eau de Saint Ferréol et parcourus de torrents et de cascades.

Monsieur Sicard, grand spécialiste de l’ historique des barques de poste y donna la réplique à Robert Mornet devant un public tout acquis à leur cause.

Une humeur bon enfant présidait à cette manifestation et un vin d’honneur à agréablement conclus l’évènement.

Nous fûmes hébergés gracieusement le soir dans un ancien moulin réhabilité en gite au bord de l’eau.

On comprend maintenant que les élus et les autorités du canal ont pris la mesure de l’importance du travail de Robert Mornet et de la belle énergie qu’il met au service de l’histoire d’un réseau navigable hors du commun.

Encore quelques planches, quelques coups de rabot, et nous pourrons voir ressusciter un bateau tiré par des chevaux de halage et transportant des voyageurs philosophes et diserts...

Ci-dessous quelques images de l’inauguration de l’expo.

Déja des ordis portables à l'époque !