Le blog de grand-Pierre

Je panse donc j’essuie (Devise du palfrenier)

Accueil > Ici tout le vigano-viganais > Office de Tourisme Intercommunal

Office de Tourisme Intercommunal

mercredi 30 juillet 2008, par grand-Pierre

La décision de l’OTI de relocaliser ses services près de la maison de l’intercommunalité ne fait pas l’unanimité.

Les délégués du Vigan au conseil intercommunal sont furieux car ils estiment que les locaux qui hébergent actuellement l’office sont bien situés au cœur de ville, comme le sont d’ailleurs plus de 80% de ces structures dans l’hexagone. De plus, des aménagements ont été conduits par la municipalité pour un montant de 140 000€ lorsque l’office n’était pas encore passé sous la compétence intercommunale. En ces temps difficiles ou l’on prône les économies, il vaut mieux réfléchir avant d’investir...

Dans ces conditions, quels sont les arguments pouvant justifier sa délocalisation ? Selon monsieur Bayle, vice-président au tourisme de la CdC, il ne s’agit pas de supprimer l’office de tourisme en ville mais de jouer sur les deux tableaux avec la création d’un bâtiment sur la "déviation", qui serait plus facile à trouver et pourrait toucher les visiteurs en transit.

Le conseil d’administration de l’OTI est libre bien sur de ses décisions mais... il n’est pas financièrement autonome et pour une telle opération, dépend de la CdC. Nous aurions pu espérer pour cette délibération que l’on nous présente au moins un embryon d’étude prospective pour justifier une telle opération. (Nombre de visiteurs de l’office en ville et plus value escomptée sur le nouveau site). Que l’on nous assure que l’office améliorerait sa visibilité et que ses prestations s’élargiraient à de nouveaux services. Mais... rien.

Le Plan Local d’Urbanisme est en chantier au Vigan et un réaménagement global du stationnement est envisagé pour le confort des habitants et des visiteurs. Hors, le nouveau local de l’OTI aura besoin d’un espace de stationnement pour fonctionner et pour ce faire une concertation avec la ville aurait pu être conduite. Mais ce n’est pas le cas.

Comme le fit remarquer Eric Doulcier lors du dernier conseil intercommunal, ce serait bien la première fois que l’intercommunalité voterait contre l’avis de la commune sur laquelle le projet est envisagé !

Monsieur Bayle, rapporteur du projet, a présenté la chose comme ne mettant pas en cause l’existence de l’OTI au cœur de ville. Mais le maire du Vigan a répliqué en citant l’appel d’offre ayant été émis par la CdC et qui prévoit le "regroupement en un lieu unique" de l’OTI. Il y a bien là et fort malheureusement de la part d’un vice-président, un double language destiné "à faire passer la pilule" auprès des délégués.

Ceux ci ont d’ailleurs voté la délibération sans barguigner mis à part ceux du Vigan bien sur et une poignée d’abstentionnistes que je salue au passage car il n’apparait pas si facile dans ce conseil, aux yeux du nouveau délégué que je suis, de se laisser aller à prendre des options personnelles !

DERNIERE MINUTE :

Par un courrier du 30 juillet au maire du Vigan, monsieur Roland Canayer se propose de faire retirer cette opération du planning par les délégués lors du prochain conseil.

Il indique regretter d’avoir à prendre cette décision mais ne veut pas "aller à l’encontre de l’avis d’une commune sur laquelle est proposé un projet communautaire".

Il admet (mieux vaut tard que jamais) que la réflexion sur l’urbanisme est du ressort de la commune du Vigan. Dont acte.

Cette décision doit être saluée et il faut savoir gré à MM Canayer et Bayle d’avoir compris au terme d’une réunion du conseil intercommunal un peu tendue, qu’une délibération comme celle-ci ne peut se prendre "à l’arraché", et que le passage en force n’est en aucun cas une solution viable. Ceci étant valable pour tous les dossiers quels qu’ils soient.

Ce genre d’opération devrait être remise à plat et un dialogue constructif pourrait peut être s’instaurer entre la municipalité du Vigan, l’OTI et la CdC.
S’il ne s’agit que d’un aménagement technique envisagé par des pros du tourisme, il faut en discuter plus sereinement et surtout avec franchise en respectant toutefois la volonté des élus viganais de conserver l’accueil au centre historique.

Messages

  • Comme d’habitude, on se heurte à des querelles politiques, alors que nous devrions aller vers un développement touristique.
    personne ne s’occupe de savoir ce qui qui est intéressant de faire pour faciliter la venue des touristes dans notre pays viganais : on préfère se battre sur des C.... et faire perdre encore deux ou trois ans, avant d’arriver à concrétiser.
    La devise de ce coin c’est : un pas en avant, quatre en arrière....

  • Faut dire qu’il n’y qu’au vigan ou l’office du tourisme s’appelle "maison du pays". Premièrement il faut expliquer aux touristes "qui" s’appelle "comment" ; puis indiquer l’endroit où ils vont trouvers le bâtiment, ce n’est pas une mince affaire.