Le blog de grand-Pierre

Infos - états d’âme - le Vigan en Cévennes méridionales (Gard)...

Accueil > De tout et de rien > Un asile de fous

Flux migratoires en Europe

Un asile de fous

Les réfugiés cherchent asile dans une Europe en porte-à-faux sur le thème de l’immigration.

vendredi 4 septembre 2015, par grand-Pierre

Inutile de chercher : Pas de photos pathétiques sur ce modeste blog !

Décidément, si j’étais candidat à l’immigration, je me poserais certainement cette question : Mais, l’Europe en vaut-elle finalement la peine ?

Pays de paix et de liberté aux yeux des demandeurs d’asile, après avoir subi chez eux la violence et la misère qui va de pair, cette Europe leur renvoie une image bien terne pour incarner un avenir ou un espoir. C’est un assemblage bancal, une somme d’hypocrisies politiquement correctes qui hésitent, flattant les droites extrêmes par ici, compatissantes à reculons par là et dont les médias font recette avec le corps d’un enfant échoué sur une plage.

Combien d’enfants par le monde meurent-ils chaque jour de violences sans que nos presses européennes n’en touchent un seul mot ?

Ces nuages de sauterelles (les migrants), comme le disait si bien David Cameron il y a peu, ne sont pas venus se heurter aux grillages de l’Europe simplement poussés par les vents de sable.

Depuis des décennies, une énorme manipulation politique et guerrière [1] au moyen orient a abouti à la désintégration d’espaces immenses, sans plus de loi (mis à part la charia) et sans plus d’états constitués ; espaces livrés à la violence et à l’arbitraire.

Les spécialistes de la géostratégie s’accordent à dire que les états concernés ne se reconstruiront pas avant bien longtemps. Au-delà de la guerre proprement dite, la reconstitution des structures administratives et politiques semble ne paraître, dans ces déserts arides, meurtris par les haines et la corruption, qu’un lointain mirage.

L’interventionnisme américain en Irak et français en Lybie, l’acharnement turc contre les kurdes, la colonisation de la Cisjordanie, le dévoiement des Printemps arabes, le soutien accordé par la Russie à Bachar el Hassad et le désastre qui s’en est ensuivi ont livré ces contrées au chaos et engendré la plus importante migration de masse ayant eu lieu depuis le siècle dernier.

Quelle quantité d’armement a-t-elle transité entre les pays fournisseurs du nord et les combattants, combien de tonnes de munitions, combien de drones sophistiqués ont-ils été testés au pakistan et au Yemen, combien la France a-t-elle vendu de Rafales ? En deux mots : Combien d’armes sont-elles produites et exportées depuis la périphérie du théâtre des opérations de guerre au moyen-orient ? [2] Voir l’extrait de l’article de I24.Télé > [3]

Pour améliorer le transparence, si chère aux consommateurs européens, pourquoi d’ailleurs ne pas graver sur les obus et les balles l’inscription Made in France ou Made in China en vue d’une meilleure traçabilité ?

Cette politique, conduite en Irak par l’équipe des faucons de Bush au départ qui souhaitaient se repaître de pétrole tout en agissant contre le terrorisme après le 11 septembre 2001, [4] a ouvert la boite de Pandore que l’on sait. Le Liban doit accueillir plus d’un million de réfugiés sur son sol ! En Europe, 125 fois plus peuplée que ce minuscule pays, on évoquait il y a encore peu quelques dizaines de milliers d’accueillis seulement.

Et pendant ce temps là nos édiles européens s’agitent lentement : Un coup je te ferme la porte, un coup je te repêche, un coup je te stocke ou je te renvoie (mais où ?) et surtout, je sonde en permanence mon opinion publique pour pouvoir éventuellement m’attendrir à l’unisson. On évoque les quotas qui fâchent certains ; on frôle la bagarre diplomatique ; on se dit, comme Angela Merckel, tiens ? Et si j’ouvrais mes frontières à la main-d’oeuvre jeune, vaillante et bon marché dont j’ai besoin ? Bien sûr, et n’en doutons pas, par pure humanité. [5]

Théâtre d’ombre et marchés de dupes, la laideur des âmes n’a pas fini de se lire sur les masques des responsables (car il y en a à l’évidence) de cette tragédie a grande échelle.

Les populations civiles, de nos jours, ne se contentent plus de se faire stoïquement zigouiller sur place : Elles émigrent vers les pays en paix ! Juste retour de bâton des politiques européennes, russes et américaines menées sans discernement au moyen-orient et sans autre stratégie que la défense des intérêts à court terme de ces puissances. Mais puissantes... Pour combien de temps encore ?

Saluons ceux, pourtant, qui par une humanité simple et de bon sens se portent au secours de ces malheureux, en transit pour sauver leur peau. ils nous donnent encore un peu l’envie de rêver à un monde de justice et de solidarité...


[1Cela nous ramène aux violences des croisades historiques menées jadis par l’occident au nom de la chrétienté

[2Les principales sources sont : La Chine - La Belgique - La France - L’Allemagne - La Russie - Le Royaume-uni - Le Canada et les Etats-unis. Les combattants de l’Islam radical ont le plus souvent récupéré ces armements lors de combats.

[3La course à l’armement au Moyen-Orient s’est intensifiée en 2015, les transactions liées aux ventes d’armes ayant atteint le montant record de 18 milliards de dollars (16.5 milliards d’euros environ), selon un rapport publié jeudi par le Guardian.

Les données, recueillies auprès du groupe IHS Jane’s, une entreprise de renseignement de sources ouverte ainsi que l’Institut, montrent que les pays occidentaux vendent une quantité croissante d’armes aux pays du Moyen-Orient, notamment à l’Arabie saoudite, l’Egypte, l’Irak, aux Emirats et à l’Algérie.

Les armes vendues incluent notamment des avions de chasse, des missiles et des véhicules blindés.

Selon l’étude, les principaux intérêts avancés par les Etats-Unis, la France, la Grande-Bretagne et le Canada pour augmenter la vente d’armes sont les suivants : soutien à l’intervention menée par l’Arabie saoudite au Yémen et soutien à la coalition contre l’Etat islamique, sans oublier leurs intérêts économiques nationaux.

Des analystes interrogés par le Guardian dénoncent des ventes "qui ne prennent pas en compte la dimension politique" de la région. Ils s’inquiètent notamment du "manque de considération pour le contexte politique" et de l’absence de "stratégie sur le long-terme". (Source : I24.Télé)

[4La suite à démontré que la croisade contre Saddam Hussein était basée sur un énorme mensonge produit par les états-unis devant les membres de l’ONU à propos des armes de destruction massive prétendument détenues par l’état irakien.

[5Je le sais : Je fais toujours du mauvais esprit. Je ne peux m’en empêcher !