Le blog de grand-Pierre

Je panse donc j’essuie (Devise du palfrenier)

Accueil > De tout et de rien > Les laïques sont en train de péter un câble

Les laïques sont en train de péter un câble

jeudi 26 février 2015, par grand-Pierre

A cause des événements violents nos actualités sont saturées par des débats ayant pour thème les religions. Chiites, Sunnites, israélites envahissent nos médias et ce depuis un long moment déjà. A quand la pause ? Merci bien pour nous les laïques.

Le blablabla

Pas un débat, pas un JT, pas un article où l’on n’évoque des événements ou des problèmes de société liés au thèmes religieux. Pourtant me direz vous les journalistes ne font que leur travail. Ils nous entretiennent des faits d’actualité, que ce soit en France ou ailleurs et ne cessent d’organiser "avec ferveur" des débats autour de ces sujets brûlants.

Le grand porte-voix médiatique étant ce qu’il est, nous n’entendons plus ni ne lisons autre chose que rapporté à des sujets d’ordre confessionnel, qu’il s’agisse de guerres, d’attentats ou de mesures de protection ou également de déclarations bien-pensantes des instances religieuses officielles.

Et m....e à la fin ! Nous les laïques, nous saturons. Alors qu’il y a dans le monde quantité de morts de la misère, de la faim et des épidémies ; quantité de problèmes urgents liés à la pollution, au réchauffement de l’atmosphère terrestre, à la mondialisation de la finance et à la régression incroyable de la bio-diversité, nous n’entendons quasiment parler que de ceux de Daech, d’Al Kaïda ou de Boko Haram, ces sinistres c..s.

Mieux à faire...

La capacité de la race humaine (il n’y en a qu’une en tout et pour tout) à l’adaptation intelligente pour sa survie, à concevoir des alternatives crédibles pour sauver notre avenir planétaire, passe au second, voir au troisième plan. Messieurs les culs-bénis occupent le centre de la grande scène médiatique pour notre plus grand malheur. Si nos médias ne donnaient pas la part belle à la violence, il y en aurait peut-être moins au final, mais qui s’en préoccupe ? [1]

Comme à la messe, nous avons également droit au répond des instances représentatives non-intégristes, des imams et des rabbins. Avec de temps à autre quelques bémols quand même. En attendant, on ne parle toujours que de ça. Le pape des catholiques, pour ne pas être en reste, joue les modérateurs bien intentionné, ce qui nous vaut encore des tonnes d’articles sur le sujet...

C’est à croire que seul le phénomène religieux concerne l’actualité. Désespérant ! On croirait presque que les arbitrages ne peuvent émaner que des croyants, infidèles ou non. La classe politique bien sûr n’est pas en reste et elle se rue sur le festin de la grande manipulation ambiante. Cela lui épargne les sujets qui fâchent et éloigne les consciences citoyennes du constat de son impuissance à nous gouverner intelligemment.

Laïques en otages

Pire ! J’ai entendu parler d’intégrisme laïc sur les ondes. Comme si celle qui s’y exprimait ne connaissait absolument pas le principe de la laïcité supposé mettre tous les français en situation de liberté et d’égalité sinon de fraternité.

Un autre avait évoqué un concordat musulman comme celui, concernant la religion catholique, que l’Alsace Moselle a hérité malencontreusement des aléas de l’histoire. Je ne plaisante malheureusement pas. Les tentatives de remise en cause de nos valeurs républicaines ne sont pas imaginaires.

L’actualité focalisée sur les désordres islamiques, la politique colonisatrice de la droite israélienne en Cisjordanie, les talibans en Irak et le tout nouveau califat en pleine expansion mettent en danger ici en France nos principes républicains et laïcs si chèrement acquis. [2]

Pendant ce temps, la haine qui anime chiites et sunnites [3] perdure dans le sang et l’imbécillité congénitale de l’ostracisme religieux dans plusieurs pays du moyen-orient.

Lâchez-nous la grappe SVP

Alors SVP les croyants de toute obédience, laissez vos AK-47 au râtelier si vous en possédez, restez dans vos synagogues, dans vos églises, vos monastères bouddhistes, vos temples hindous ou protestants et dans vos mosquées. Vous y serez protégés par la laïcité tant qu’elle existera et par la même occasion, vous nous lâcherez un peu la grappe... Nous aurions bien besoin, nous les mécréants, de respirer un peu d’air frais par les temps qui courent.

Ouf, finalement ça fait vraiment du bien de se lâcher...


[1Il est avéré que la violence poussée à l’extrême entre dans la stratégie médiatique des sectes intégristes.

[2Ce n’est qu’à partir de la révolution Française que la France n’est plus à considérer comme "La fille aînée de l’église".

[3Bien regrettable pour eux s’ils s’exterminent mutuellement mais qu’y faire ?