Le blog de grand-Pierre

Je panse donc j’essuie (Devise du palfrenier)

Accueil > De tout et de rien > Joyeux Noël et bonne année 2015

Joyeux Noël et bonne année 2015

lundi 22 décembre 2014, par grand-Pierre

Les bons vœux de grand-Pierre

Chers amis fidèles du blog de grand-Pierre, merci de vous prêter à cette petite cérémonie annuelle et traditionnelle qui veut que l’on s’adresse réciproquement des vœux. Coutume plutôt sympathique s’il en est.

Les dindons de la farce

Laissez-moi donc lever ma coupe de champ aux damnés d’une terre globalisée, repoussés par les eaux, par les guerres, par le chômage et la pauvreté vers ces tristes périphéries, qu’elles soient de toile ou urbaines, réservoirs de misère et de main-d’œuvre bon marché.

Entre ceux (comme nous peut-être) qui se gavent de dinde et de confiseries à Noël et ceux qui sucent des cailloux dans les camps de réfugiés, la fin de l’année n’aura vraisemblablement pas le même goût.

Trois fois plus d’habitants en soixante ans

Après la dernière guerre, date de ma lointaine naissance, la terre comptait environ 2,5 Mds d’habitants. Aujourd’hui plus de sept Mds se pressent et se compressent sur tous les territoires où la survie est possible et dont 53% s’entassent en zone urbaine.

Trois fois plus d’habitants occupent donc notre planète depuis que ma petite personne est venue au monde. Ils ont lutté, chacun dans leur nation respective, pour que l’espèce prospère et ont trouvé toutes les combines possible pour améliorer leur sort. Ils sont devenus maintes fois plus performants que leurs prédécesseurs pour exploiter les ressources disponibles et leur impact sur le système en est devenu d’autant plus désastreux.

La trêve de Noël

Mais je n’était pas parti, en rédigeant ce billet, pour noircir l’avenir de l’humanité par de sombres commentaires...

La trêve des confiseurs ! Bon sang, j’avais failli l’oublier celle-là. Et ce rappel de l’époque d’après-guerre où les vœux à présenter ne se comptaient pas encore en milliards comme à présent m’a entrainé sur un registre grinchouillard qui n’a pas sa place dans un blog qui se respecte, surtout en cette période de fêtes !

Chers amis lecteurs, laissez-moi donc vous présenter mes meilleurs vœux de bonheur et de santé, dorés à souhait, pour l’an que ven !