Le blog de grand-Pierre

Je panse donc j’essuie (Devise du palfrenier)

Accueil > De tout et de rien > Un Las Vegas Gardois va-t-il voir le jour ?

Un Las Vegas Gardois va-t-il voir le jour ?

mardi 28 mai 2013, par grand-Pierre

Non les pharaons ne sont pas totalement disparus ! Jean-Loup Calini, vice-président de la CCI du Gard sort de ses cartons un projet de parc géant devant attirer trente millions de visiteurs par an soit le double de la fréquentation d’Euro-Disney.

D’après monsieur Calini, les investisseurs étrangers seraient prêts à mettre la main à la poche pour financer ce complexe-touristique, le plus grand d’Europe, reproduisant les monuments emblématiques de notre pays (tour Eiffel, châteaux de la Loire, abbaye du mont St Michel etc.) autour d’un parc immobilier impressionnant abritant des casinos-hôtels géants de plusieurs milliers de lits chacun.

Projet French-vallée

Seraient ainsi mis en scène le patrimoine et la culture française dans une déclinaison américanisée, le luxe, la mode et la beauté.

Pas moins de sept-cents hectares devraient être dévolus à cet énorme gâteau à la crème, parangon de notre culture et du bling bling et future tirelire du département si l’on veut bien croire ses promoteurs.

C’est ça ou la pauvreté nous dit la CCI du Gard, le département étant à la traine dans tous les classements. Pour passer à la phase active du projet les politiques sont mobilisés (Alary, Bourquin, Fournier mais aussi Montebourg et le Premier ministre) [1] car une loi sera sans doute à adopter.

Trois cents jours d’ensoleillement annuels et le fantasme exporté du luxe français "Hi, so exiting my dear" suffiront-ils à attirer les trente millions de visiteurs escomptés ? Mais au fait, combien la CCI en escomptait-elle pour le site du Pont du Gard dont elle avait la gestion ? Voir l’article à ce sujet

Mais rassurez-vous, écologistes au petit pied, pas de captation de terres agricoles au programme. La French-vallée : Très clean environnementalement parlant. L’approvisionnement en eau ? Les milliers de vols à destination de ce paradis du jeu et l’empreinte carbone ? Allons, allons, nous avons le Rhône et le gaz de schiste, n’est-il pas ? No problem sir !

Alors, ne boudons pas notre plaisir et avec Charles Beaudelaire invitons nos amis d’outre-atlantique et ceux des confins asiatiques au voyage, car là, dans la French-Vallée, tout ne sera qu’ordre et beauté, luxe calme et volupté. soyons en convaincu.

Gardois, gardoisez-vous du sarcasme et de la critique stérile ; luttons plutôt ensemble contre la fange immonde de la misère et du chômage. Vive donc le Gard debout !


[1Notons que ce dernier à déjà un projet d’aéroport sur les bras qui ne fait pas l’unanimité du coté de Nantes !