Le blog de grand-Pierre

Je panse donc j’essuie (Devise du palfrenier)

Accueil > De tout et de rien > La fin programmée du courrier de papier ?

La fin programmée du courrier de papier ?

mercredi 4 janvier 2023, par grand-Pierre

A partir de janvier le timbre rouge deviendra dématérialisé. Seul le vert (distribué à J+3) restera en vente et le turquoise > Service +
Source - Le Canard enchaîné du 4/01/2023

Le timbre rouge victime des courriels

Concurrencée par le nombre exponentiel des courriels électroniques la lettre prioritaire, distribuée dans les vingt-quatre heures, a vécu sous sa forme papier.

La Poste constatant une forte baisse des envois sous timbre rouge, a décidé de faire des économies en diminuant par la même occasion l’empreinte carbone de ses modes de distribution.

C’est donc un scénario numérique plutôt acrobatique qui vous permettra dorénavant d’expédier du courrier prioritaire. Tellement acrobatique même qu’il est permis de se demander si la Poste n’aurait pas l’intention inavouée de supprimer à terme ce mode d’envoi prioritaire ?

Le parcours du combattant

Pour expédier une lettre prioritaire il vous faudra désormais :

  • Allumer votre ordinateur
  • Vous rendre sur "laposte.fr"
  • Ouvrir un compte personnel en communiquant votre adresse, téléphone et mot de passe
  • Cliquer su "Envoyer une lettre en ligne"
  • Taper votre texte (pas plus de trois feuilles) ou scanner votre texte manuscrit et le transférer sur l’écran. (Impossible de joindre un chèque ou un document original)
  • Pour une lettre en couleur = Supplément de trente centimes
  • Si vous ne voulez que des feuilles recto = Supplément de 1,61€ pour quatre feuilles
  • La Poste propose 231 modèles de lettres-type dans lesquelles il suffit de remplir les blancs. (Dont une de licenciement !)
  • Entrer les données de votre correspondant et choisissez la date d’envoi
  • Communiquer votre numéro de carte bancaire, date d’expiration et crypto
  • Payer 1,49€. (1,43 auparavant avec le timbre papier)

Autrement dit, pour envoyer un simple courrier la procédure sera bien plus longue et fastidieuse que pour commander un article sur le Net !

A l’autre bout de la chaîne

La Poste va ensuite envoyer cette lettre électronique au bureau le plus proche de votre destinataire. Là, un salarié va scanner votre texte (ce qui va l’archiver automatiquement pendant un an).

Il va l’imprimer et le glisser dans une enveloppe sur laquelle il aura recopié l’adresse du destinataire.

Un facteur, non virtuel celui-là ira ensuite distribuer ce courrier. [1]

La fin programmée de l’anonymat et de la confidentialité

Malgré la préoccupation de la poste de réaliser des économies sur un secteur en perte de vitesse, ce qui peut s’entendre, [2] c’est le secret de la correspondance qui est en cause ainsi que la fracture numérique car les personnes non informatisées, certaines personnes âgées par exemple, devront se rendre au guichet pour faire enregistrer leur correspondance !

Vous plairait-il vraiment que votre prose intime soit scannée par un fonctionnaire des postes, même tenu au secret, et archivée une année durant dans je ne sais quel fichier ?

Vous me rétorquerez qu’il reste la possibilité d’utiliser les courriels pour ce qui est urgent [3] et le timbre vert (courrier papier non prioritaire), même si c’est un peu plus lent, pour les correspondances confidentielles ainsi que celles auxquelles on souhaite adjoindre un chèque ou des documents. C’est probablement sur quoi tablent les crânes d’œufs de la Poste qui n’envisagent sûrement pas que tous les retraités de France et de Navarre se présentent au guichet pour scanner leurs missives !

Mais méfions-nous tout de même car il faut espérer qu’après le rouge, ce ne soit pas le timbre vert qui sera lui aussi dématérialisé !...

Inutile, si tel était le cas, de recourir plus longtemps aux technologies modernes. Autant revenir alors aux anciens systèmes comme notre bon vieux télégramme ! Pour exemple, ce coup de fil passé par Yves Montant à la téléopératrice Simone Signoret...


[1Le délai de 24h pour la distribution ne sera plus garanti qu’à titre indicatif. Merci la Poste...

[2Avec tous les retards de courrier constatés ces dernières années, la perte de vitesse est bien réelle !

[3Si toutefois vous disposez d’une connexion Internet ainsi que le destinataire de votre courriel.