Le blog de grand-Pierre

Infos - états d’âme - le Vigan en Cévennes méridionales (Gard)...

Accueil > De tout et de rien > Ecran chimérique, quand tu nous tient !

Ecran chimérique, quand tu nous tient !

vendredi 17 février 2017, par grand-Pierre

Un horrible écran noir s’affichant soudainement.
Un réveil brutal interrompant notre chimère numérique.
Un retour à notre banal environnement quotidien.
Une dure réalité.
Un malaise troublant...

Le prof :

- Voici un écran quinze pouces Kevin, que pourrais-tu nous en dire si tu étais ingénieur ou commercial, ou bien encore développeur de programme informatique ?
Allez, je te donne trois minutes montre en main... Les autres suivent car ça compte pour votre travail à venir sur la conscience subliminale.

- Ben... ? J’sais pas moi, pt’êt qu’il est HD avec une dalle tactile et 1080 lignes ?

- Bon là ce serait le vendeur qui parle ; OK. Mais c’est un peu court. Développe s’il te plaît.

- Pfffuit... Pas facile m’sieur... Faudrait dire quoi ?

- Quinze pouces, ça te dit quelque chose ? C’est quoi un pouce ?

- Trois centimètres ?

- Presque. Vingt-cinq millimètre virgule quatre serait plus exact ! Soit pour quinze pouces quelque chose comme trente huit centimètres. Mais encore ?

- Un processeur à huit core cadencé à trois-six gigahertz ? Le top du top m’sieur ! Et une carte graphique Radeon pour les jeux.

- On s’éloigne de l’écran Kevin. La question c’est l’écran. J’aimerais que tu laisses un peu les aspects techniques de coté pour nous évoquer tes états d’âme devant un tel écran. As-tu entendu parler des miroirs magiques ? Ou des étranges lucarnes décrites dans cette célèbre rubrique du Canard enchaîné revisitée par le dix-huitième siècle intitulée " La cour " ? Ou bien encore des reflets sur la surface lisse d’un liquide au repos, interface entre l’aérien et le sous-marin, entre deux mondes si différents et qui ne se connaissent pas ?

- Alors là... Je sais pas trop mais moi j’aime bien les trucs en 3D qu’on peut tourner de tous les cotés. Ça à l’air vrai même si c’est du dessin seulement. J’en ai déjà fait.

- Donc, sur un écran plat tu crée une dimension supplémentaire ? Si je te suis bien.

- Yes, je peux même ajouter des templates comme des voitures ou des gens. J’ai mis deux chiens dans un jardin et un chat sur une cheminée qui ressemblent à des vrais !

- Yes mon cher Kevin. Mais te rends-tu compte qu’un écran, si l’on réfléchit, n’est qu’une dalle lumineuse plate et rectangulaire et que les objets en trois D que tu aimes tant sont autant de chimères que mettent en scène des millions de diodes RVB [1] contrôlées numériquement et à une cadence vertigineuse ?

- Oui mais ça existe quand même ! Et les vidéos alors ?

- Même chose mais ça bouge encore plus rapidement, si rapidement que ta rétine n’a pas le temps d’enregistrer puis d’oublier une image que déjà l’autre suit ; alors on dirait que c’est vrai... Mais ce n’est qu’une illusion. [2] Illusion certes fascinante mais illusion tout de même. Une simple panne de courant et cet écran magique, cette étrange lucarne deviendra toute noire et insignifiante. Fini la 3D et les vidéos HD que tu prises tant. On retourne soudain à la réalité brute. On se trouve alors dans la situation d’être abandonné et triste à la fois.

- Ouais mais on a Internet sur le mobile et la 4 G alors...

- Bien sûr. Merci Kevin tu peux retourner à ta place et pianoter sous ton pupitre comme un malade, un malade accro aux écrans que tu es devenu ! Je ne t’en tiens pas rigueur pour autant tu sais. Hélas tu n’est pas le seul focalisé à l’extrême sur ce fatidique écran, le miroir aux alouettes du XXlème siècle. J’avoue que parfois, moi aussi, je m’oublie dans les profondeurs colorées qu’il me propose. Comme toi, je rêve les yeux grands ouvert devant mes petites diodes. J’apprends, j’écris, je vois, je vole parfois ou bien je plonge... Ma nuque se raidit, mes yeux clignotent mais je ne sens pas les picotements sous mes paupières tant que, seul devant mon miroir magique, [3] je m’imagine partir à la découverte du vaste monde.


L’illustration dessinée à la sanguine date réellement du 18ème siècle. Le jeune homme qui semble travailler sur son portable tient en fait son écritoire sur ses genoux durant un long trajet en coche d’eau sur le canal du midi. (Origine VNF)
A noter que les passagers de cette Barque de poste entretenaient conversation le long de la voie d’eau ce qui fût l’un des vecteur des idées révolutionnaires à cette époque.
Il est vrai que les voyageurs ne portaient pas encore d’oreillettes !


[1Comme Rouge-Vert-Bleu, qui en s’additionnant, constituent les bases colorées de la lumière blanche

[2Observée par Léonard de Vinci et démontrée par Faraday en 1825, la persistance rétinienne confère à la rétine la capacité de conserver une image durant 1/25ème de seconde

[3Notre fovea (la partie centrale et la plus active de la rétine sur laquelle se forment les images) dispose de cinq à sept millions de cônes récepteurs qui sont en somme nos pixels. Actuellement, un écran 4k de dernière génération comporte huit-millions-trois-cent-mille pixels ! Un capteur photo de bonne gamme peut facilement atteindre les vint millions de pixels...